L'ARCHEOLOGIE A ARTONNE

Artonne était déjà une grosse bourgade à la fin du IVe siècle. "Il faillait passer par le village de Riom pour aller à la ville d'Artonne". La commune se retrouve donc avec un sous-sol chargé d'histoire. Les membres de l'association Initiatives et Idées arpentent les champs pour découvrir ces sites archéologiques.



Racloir en silex blond
Racloir en silex blond

Lors d'une prospection nous avons découvert des objets archéologiques du néolithique comme ce racloir en silex blond d'importation du Berry et cette hache polie fortement dégradée et tirée d'une roche volcanique locale.




Les sites attribués au néolithique restent peu nombreux. Les sites les plus courants sont d'époque gallo-romaine.

hache polie
Hache polie en roche volcanique



Marbres et céramiques
Résultat d'une prospection

Les vestiges gallo-romain sont très nombreux. On compte une trentaine de sites avec des éléments immobiliers et mobiliers. Sur la photographie, on découvre en haut des éléments de frise en marbre puis un élément d'hypocauste et quelques céramiques communes, engobées blanches et sigillées.




Le marbre est courant sur plusieurs grands sites comme celui des "Forges". Ci contre trois sortes de marbres, deux blancs et un mauve le tout accompagné de tessons de céramique sigillée.

Marbres et sigillées
Résultat d'une prospection



Marbre et tessels de mozaïque.
Résultat d'une prospection

L'un des site nous a révélé un grand nombre de morceaux d'enduit peint polychrome accompagné de tessels de mosaïque et de marbre.