LES BLASONS DES SEIGNEURS DU FIEF D'ARTONNE

Dans son étude sur les fiefs d'Artonne, l'association Initiatives et Idées a recherché tous les blasons des familles seigneuriales. Cette étude héraldique est le fruit d'une synthèse des ouvrages du Comte Albert de Remacle et de Jean-Baptiste Bouillet. La revue Limagne Nord N°10 retrace l'historique du fief d'Artonne.



Famille de Thiers
Famille de Thiers

La famille de Thiers seigneur de Montpensier et d'Artonne : "D'or au lion de gueules". Du Xe au XIIIe siècle, les vicomtes de Thiers seront seigneur d'Artonne et Montpensier. Cette famille se partage en quatre maisons : de Thiers, de Chalons, de Beaujeu et de Dreux.

La maison de Chalons : "De gueules à la bande d'or". La maison de Chalon commence avec Guillaume III de Thiers qui avait épousé Adelais de Chalons.

Maison de Chalons
Maison de Chalons



Maison de Beaujeu
Maison de Beaujeu

La maison de Beaujeu : "D'or au lion de sable armé et langué de gueules, au lambel de cinq pendants de gueules, brochant sur le lion". La maison de Beaujeu commence à partir d'Agnès de Thiers qui a épousé Humbert de Beaujeu IV décédé en 1189.

La maison de Dreux : "Echiqueté d'or et d'azur". La maison de Dreux débute avec Jeanne de Beaujeu (décédée vers 1308 ) mariée avec Jean II, comte de Dreux .

Maison de Dreux
Maison de Dreux



Famille de Chauvigny de Blot
Famille de Chauvigny de Blot

La famille de Chauvigny de Blot : "D'argent à la fasce fuselée de gueules de cinq pièces". Jean de Chauvigny, donné comme dernier en date des seigneurs d'Artonne de cette famille était en 1328 un des principaux nobles de la Province d'Auvergne.

La famille de Boutelier de Senlis "Ecartelé d'or et de gueules". Blanche, sœur de Jean de Chauvigny, a hérité des terres d'Artonne en 1330. Mariée, l'année précédente à Guy II le Bouteiller de Senlis, chevalier, elle apporte ainsi le fief d'Artonne dans sa corbeille de mariée.

Famille de Boutelier de Senlis
Famille de Boutelier de Senlis



Famille Du Peschin
Famille Du Peschin

La famille du Peschin : "Coupe d'argent et d'azur à la croix ancrée de gueules sur l'argent et d'argent sur l'azur". Blanche le Boutelier de Senlis, a épousé en deuxième noce Imbault du Peschin, chevalier, vers 1365.

La famille de La Tour : "De gueules à la tour d'argent maçonnée de sable". Jacquette du Peschin, dame d'Artonne et autres fiefs est mariée le 20 octobre 1416 à Bertrand VI de la Tour, comte d'Auvergne, auquel elle porte les terres d'Artonne en dot.

Famille de La Tour
Famille de La Tour



Famille de La Tour
Famille de La Tour

La famille de La Tour : "D'azur semé de fleurs de lys d'or à la tour d'argent maçonnée de sable". Ce privilège fut accordé, par concession du roi Philippe-Auguste, à Bertrand de La Tour IIe du nom.

La famille de La Tour d'Auvergne : "Ecartelé aux 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or, à la tour d'argent, maçonnée de sable, brochant (de La Tour) ; aux 2 et 3 d'or à trois tourteaux de gueules, deux et un (de Boulogne), et en cœur, d'or au gonfanon de gueules (Auvergne)". Ces armes sont portées par la branche aînée, à partir de Bertrand de La Tour, VIe du nom, par suite de l'héritage des comtés d'Auvergne et de Boulogne.

Famille de La Tour d'Auvergne
Famille de La Tour d'Auvergne



Famille de La Tour d'Auvergne
Famille de La Tour d'Auvergne

La famille de La Tour d'Auvergne : "Ecartelé au 1 d'azur semé de fleurs de lys d'or, à la tour d'argent maçonnée de sable brochant (de La Tour), au 2 d'or à trois tourteaux de gueules deux et un (de Boulogne), au 3 coticé d'or et de gueules de huit pièces (de Turenne), au 4 de Gueules à la fasce d'argent (de Bouillon), et, en abîme, d'or au gonfanon de gueules (Auvergne)". Ces armes sont portées par la branche aînée, à partir d'Henri de La Tour, vicomte de Turenne, duc de Bouillon.

Catherine de Médicis : "Ecartelé au 1 et 3, d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules et celui du chef d'azur à trois fleurs de lys d'or (Medicis) ; au 2 et 4, contre-écartelé aux 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or, à la tour d'argent, maçonnée de sable, brochant (de La Tour) ; aux 2 et 3 d'or à trois tourteaux de gueules, deux et un (de Boulogne), et en cœur, d'or au gonfanon de gueules (Auvergne).". Catherine de Médicis a hérité de la terre d'Artonne de sa mère Magdeleine de La Tour d'Auvergne.

Catherine de Médicis
Catherine de Médicis



Laurent de Médicis
Laurent de Médicis

Laurent de Médicis: "D'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules et celui du chef d'azur à trois fleurs de lys d'or". Magdeleine de La Tour d'Auvergne avait épousé Laurent II de Médicis, prince de grande famille, seigneur de Florence et duc d'Urban.

La famille de Montluc : "D'or au tourteau de gueules". Catherine de Médicis a vendu le fief d'Artonne à Jean de Montluc.

Famille de Montluc
Famille de Montluc



Marguerite de Valois
Marguerite de Valois

Marguerite de Valois : "D'azur, à trois fleurs de lys d'or, au lambel d'argent de trois pendants chargés chacun d'un croissant d'azur". A la mort de Jean de Montluc la seigneurie d'Artonne revient à Marguerite de Valois, ou Marguerite de France, surnommée la reine Margot.

Louis XIII de France : "D'azur à trois fleurs de lys d'or". Marguerite de Valois fait don de ses biens au Dauphin Louis, futur Roi Louis XIII, par acte du 12 mai 1606, confirmé le 10 mars 1609.

Louis XIII de France
Louis XIII de France



Famille de Rochechouart
Famille de Rochechouart

La famille de Rochechouart : "Fascé, ondé, enté d'argent et de gueules de six pièces". Christophe de Rochechouart a épousé Suzanne, fille de l'une des sœurs de Jean III de La Tour d'Auvergne, et donc cousine de Madeleine. Il conteste le passage d'Artonne à celle-ci, prétendant que sa belle-mère était seule héritière. Après plusieurs transactions, il en devint propriétaire.

La famille de Brouglie : "D'or au sautoir ancré d'azur". En 1668, la famille de Rochechouart est ruinée. Ses biens sont saisis par ses créanciers. Ils sont adjugées le 28 septembre à Victor Maurice, Comte de Broglie.

Famille de Brouglie
Famille de Brouglie