LES ROSIERES
 

 

Le lègue :

Jean Jarrige, né le 28 janvier 1862, mort le 26 février 1933, habitait de Glénat. Il n'avait qu'un seul fils. Ce dernier est mort à guerre de 1914-1918. Profondément affecté par cette disparition, Jean Jarrige a légué ses biens à la commune sous condition de réalisation d'un monument aux morts dans le cimetière ou de l'instauration à perpétuité d'une rosière annuelle. La première rosière fut Léontine Lefaure en 1938. En 1946, il n'y a pas eu de rosière, mais en 1947, deux furent choisies. Depuis, il n'y a plus eu d'autre entorse à la tradition.

 

 Vive la Rosière

La rosière encadrée de ses demoiselles d'honneur et de trois conseillers municipaux

Rosière : Pauline Desnier
Demoiselle d’honneur : Elodie Gomes et Angélique Goi